Notre école
Mme Fontaine
Mme Cuby
Mme Foucart
Renseignement
Liens
  • DéplierFermer Site utile

Archives 2011/2012
Archives 2012 / 2013
Archives 2013/2014
Archives 2015/2016
Archives 2016/2017
Cycle3 - La planète du bruit

 

 

Voici notre conte pour le concours.

lignes-puce-19.gif

Louise2.jpg

 

L’aviateur quitta le désert. Il avait enfin réussi à réparer son avion. Le Petit Prince se dit alors qu’il était temps pour lui aussi de rentrer sur sa planète l’astéroïde B612. Avant son départ, il regarda une dernière fois ce paysage qu’il ne reverrait plus et dit au revoir au serpent, qui était bien déçu de ne pas l’avoir mordu.

Quelle catastrophe !!! A peine avait-il posé le pied sur sa planète qu’il n’en croyait pas ses yeux… Pendant son absence, les baobabs avaient beaucoup poussé et atteignaient quarante mètres de hauteur. Le vent s’emmêlait dans les branches et produisait un bruit assourdissant. Les volcans s’étaient réveillés et étaient en pleine éruption. La terre tremblait, grondait, était sur le point d’exploser. La pauvre rose était coincée au milieu de tout ça. Elle se plaignait, elle criait, elle se brulait les racines…La malheureuse ! Le Petit Prince n’en revenait pas de tout ce vacarme. Sa planète, si tranquille, était devenue pire qu’un concert de marteaux-piqueurs ! Assommé, le Petit Prince voulut s’assoir. Il retrouva sa chaise sur laquelle il avait vu tant de jolis couchers de soleil. Malheureusement, avec le temps, la chaise avait rouillé et quand le Petit Prince se posa, elle fit un grincement strident qui le fit sursauter.
- Il faut que je fasse quelque chose !, cria le petit bonhomme en retrouvant ses esprits.
Il s’occupa d’abord de sa chère fleur qui pleurait au milieu de ce charivari. Il attrapa le globe qui était à côté d’elle et la couvrit pour la protéger. Puis il pensa à cette grande personne qui lui avait dessiné tant de choses dans le désert et qui était sûrement la seule à pouvoir l’aider. Son ami, guidé par le bruit de l’astéroïde, arriva donc 

 

avec son avion. Ils attachèrent une grosse chaîne autour de chaque baobab. L’aviateur poussa les moteurs à fond et arracha un à un les arbres colossaux. Ensuite, le Petit Prince ramona soigneusement ses volcans parce qu’il savait bien que s’ils sont bien entretenus, les volcans brûlent doucement et régulièrement sans éruptions.
Ça y est, le silence était enfin revenu.
Le Petit Prince dit alors doucement mais avec beaucoup de sérieux à l’aviateur :
- S’il te plaît…dessine-moi une chaise…
Alors, son ami, qui ne savait dessiner que les boas fermés et les boas ouverts, s’efforça de faire plaisir à son Petit Prince et dessina du mieux qu’il put deux chaises pour qu’ils puissent regarder ensemble les beaux levers et couchers de soleil sur cette planète si tranquille.

Les enfants de cycle 3

le_petit_prince2.jpg

 

3eme_prix_opalivres.jpg

 


Date de création : 14/02/2013 : 16:17
Dernière modification : 03/09/2013 : 16:10
Catégorie :
Page lue 1160 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°2 

par leo le 22/04/2013 : 14:09

trop bien e

Réaction n°1 

par poissirene le 15/02/2013 : 18:37

j' espere  qu' ont vas gagner
Spécial !
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Sondage
Que pensez-vous de notre site?
 
Génial !
Bien
Moyen
Bof...
Résultats
Devenir Membre

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 7 membres


Connectés :

( personne )
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

Haut